Réducteur

All posts tagged Réducteur

Roulement avant arbre bas

Vient le moment de terminer le montage du réducteur en montant le roulement avant de l’arbre du bas.

Avant le montage sur le réducteur, je passe par une phase de test sur l’établi.

Je l’extrais à l’aide d’un arrache volant si l’emmanchement est trop serré.

Le test est réussit: avec les vis d’extraction et deux clés Allen qu’on tourne en même temps.

Montage in place à l’aide d’un  tube, une bonne rondelle, des entretoises et une vis en guise de presse.

J’ai posé 6 longues vis avant l’enfoncement pour être sûr de pouvoir poser les vraies par la suite.

Roulement avant arbre bas

à ce stade, ne pas serrer les vis des plaques, ça permet à la plaque avant d’être positionnée par rapport au porte roulement et de garder la bonne géométrie de l’ensemble.

 

Réducteur – Frettage poulies et nez d’hélice

Je frettes les poulies sur les arbres respectifs. Préalablement, il faut mettre l’arbre au congélateur et la poulie au four à 250°

Faut faire vite et ça rentre tout seul sans taper !

Sur la première photo on voit une bague en alu un peu plus petite que l’arbre qui sert de guidage à la poulie. Une tête de vis sert également de guidage pour la gorge de la poulie qui ira s’enfiler sur la clavette.

Réducteur -  Frettage poulies et nez d'hélice

Dès que la mise en place est faite, il faut bien refroidir l’ensemble à l’eau sans mouiller le

roulement, pour éviter de chauffer le roulement cette forte température.

Même méthode pour le nez support d’hélice, un guide est également présent pour le montage futur de la poulie.

Réducteur -  Frettage poulies et nez d'hélice

Lors du montage, il faut veiller à bien faire les calculs de l’entretoise entre les deux roulements, car c’est ce qui conditionne le léger retrait de l’arbre dans la poulie.

La poulie et le nez du CSA ont des cotes qui ne nécessitent pas de cale pour garder un jeu de 2mm entre la platine et la poulie.

Montage de la poulie d’hélice de la même façon, on a bien les 2mm de jeu avec la platine.

Réducteur -  Frettage poulies et nez d'hélice

Réducteur – Frettage poulies et nez d’hélice terminé – Ouf, c’est du « One Shot »

Réducteur – Fabrication d’un tendeur de courroie

Fabrication d’un tendeur de courroie « ultra simple »

Trois photos valent mieux qu’un grand discours:

 Réducteur - Fabrication d'un tendeur de courroie Réducteur - Fabrication d'un tendeur de courroie

La rondelle à l’arrière ne gêne pas la couronne extérieure de la poulie, ça passe (quand la poulie est en position la plus haute) à quelques 5mm.

Réducteur – Contrôle du jeu axial arbre moteur

Il est temps de passer au montage à blanc de l’équipage de l’arbre moteur avec faux arbre et faux roulements.

Le faux arbre est fixé par l’arrière, cette position correspond à la butée du roulement sur le vrai arbre.

Les U ainsi que les colonnettes ont été mis à la cote de 75mm, les U à la fraiseuse pour être parfaitement régulier.

Mise en place de la poulie pour vérification du jeu en partie basse: 2mm.

Mise en place de la plaque avant, serrage des vis et mesure de la profondeur de la poulie.

Réducteur - Contrôle du jeu axial arbre moteur Réducteur - Contrôle du jeu axial arbre moteur

A ce stade, on doit calculer l’épaisseur de la bague qui servira d’appui à la bague intérieure du roulement avant, pour un petit tuto, suivez le lien suivant:

Exemple de calcul d’une chaîne de cotes

Voilà, fin du montage à blanc et vérification.

la bague montée sur l’arbre, avec le faux roulement et avec le porte roulement:

Réducteur - Contrôle du jeu axial arbre moteur

Le faux arbre étant fixé, la poulie tourne librement autour de celui-ci, si je serre les vis du porte roulement, la poulie ne tourne plus. Dans la réalité, avec le vrai arbre et les vrais roulements, l’ensemble tournera bien sûr.

Vérification du jeu supérieur entre la poulie et la plaque avant:

2mm aussi. C’est parfait !

Réducteur – Contrôle du jeu axial arbre moteur –  Ensuite, plus qu’à fretter les poulies sur les arbres.

Réducteur – Réglage des colonnettes et arbre moteur

Après le centrage axial du réducteur, je passe au positionnement horizontal.

En effet, la hauteur des colonnettes entre le bloc moteur et la platine arrière est fonction de l’empilage des cotes du volant, de la platine porte flector et de la position du décrochement sur l’arbre moteur (c’est là que vient se positionner le roulement arrière)

En ce qui concerne l’arbre moteur. J’ai reculé l’épaulement de 5mm (donc raccourci également la longueur de la portée des roulements et de la portée de la cloche d’alternateur, j’ai réalisé cela sur mon faux arbre pour bien évaluer les impacts possibles)

Cela m’a permis de réduire mes colonnettes à 53,5mm

Voici la photo, on y voit que le faux roulement est parfaitement aligné avec son support. Il en est de même de l’autre côté qui est la surface d’appui du roulement.

Réducteur - Réglage des colonnettes et arbre moteur

Réducteur – Réglage des colonnettes et arbre moteur.

Réducteur – Centrage platine côté moteur

La platine côté moteur du réducteur est à positionner précisément. L’axe de la poulie doit être parfaitement aligné avec celui du vilebrequin.

Pour le centre de l’axe, il suffit de se fabriquer un centreur (qui peut être le futur arbre moteur provisoire pour le montage « à blanc ») avec le faux roulement que l’on peut voir sur la photo qui suit:

Réducteur - Centrage platine côté moteur

Ensuite, rien de bien compliqué:

  • j’ai tracé l’axe du trou le plus haut (celui qui se fixe le plus haut sur la culasse)
  • avec une vis taillée en pointe, j’ai marqué la platine
  • une fois le trou percé, remontage avec une entretoise et pointages des autres trous.

Mise à plat des deux platines l’une sur l’autre en utilisant le palier de roulement comme centreur. Contre perçage de tous les trous qui doivent être en face:

ceux des U, colonnes centrales et colonnes hautes

Attention aux trous pour les U, la face extérieure de ces U est à fleur du bord des platines. Moi j’ai réduit l’épaisseur des U à 18mm et un peu rapproché ces trous de la bordure à 11,5mm. L’avantage est que ça donne un peu plus de place au flottement de la courroie quand elle est froide.

Réducteur - Centrage platine côté moteur

Réducteur – Centrage platine côté moteur.

Réducteur – Fabrication et pose des Voiles de poulie moteur

Première étape avant de monter quoique ce soit même « à blanc ». Préparer la poulie d’arbre moteur avec ses flasques qui font office de guide pour la courroie.

  • Usinage des flasques par retournement en gardant un petit épaulement pour le centrage sur la poulie

Réducteur - Fabrication et pose des Voiles de poulie moteur

  • Je me suis fabriqué un petit gabarit de perçage à 30° (pour 30°, l’espacement des trous fait 1/2 du rayon) je perce un trou, déplace le rapporteur, je pose une queue de forêt dans le premier trou et je perce le suivant à 3.2 pour tarauder à M4.

  • Je contreperce un premier trou toujours à 3.2mm que je taraude, j’agrandis le trou correspondent sur le flasque à 4mm, cela me permet de contrepercer un trou opposé pour faire la même chose.

Réducteur - Fabrication et pose des Voiles de poulie moteur

  • plus qu’à contrepercer les autres trous,
  • agrandir ceux du flasque à 4mm
  • pratiquer un fraisurage pour encastrer les têtes de vis
  • tarauder les 2×12 trous

  • finalisation des diamètres intérieurs des flasques
  • montés sur la poulie sur ce qui servira de faux arbre moteur pour le montage à blanc et pratiquer le chanfrein guide de courroie.

Réducteur - Fabrication et pose des Voiles de poulie moteur

  • sur ce montage, on pourra arrondir légèrement les arrêtes de ce chanfrein au papier de verre pour que le guidage de la courroie soit le plus doux possible.

Réducteur – Fabrication et pose des Voiles de poulie moteur – Fait !