fuselage

All posts tagged fuselage

Bordure verrière – suite et fin

Collage de la pile des trois autres baguettes encollées, elles ont été préalablement réglées en dimension lors du montage à blanc.

Avant puis arrière:

Pour les arrondis du bas de la forme, je n’ai pas fait de photos en cours de fabrication.

Simplement, il faut recopier la courbe du contreplaqué extérieur sur l’empilage préalablement collé en forme (photo dans le post précédent)

ensuite creuser la partie intérieure pour garder la continuité en épaisseur, 13mm pour moi.

enfin, les coller en place et fignoler les raccordements.

Pour finir, collage des petits contreplaqués qui ferment cette courbe: avant puis arrière:

Bordure verrière - suite et fin Bordure verrière - suite et fin

Ne pas oublier de vernir l’intérieur de ce petit caisson et de faire un petit trou dans une partie non visible par souci de variation de pression.

Bordure verrière – suite et fin – prête à recevoir un cadre de verrière.

Bordure verrière – 1ere baguette

J’ai 4 baguettes de 3×13 à poser, mais pour ne pas déformer l’arrondi du contreplaqué, je n’en pose qu’une pour l’instant.

Je garde en place les tasseaux qui maintiennent la forme pour éviter qu’elle ne se modifie.

sur l’avant:

Bordure verrière - 1ere baguette

sur l’arrière:

Bordure verrière - 1ere baguette Bordure verrière - 1ere baguette

J’ai fait tremper les baguettes de liaison dans de l’eau bien chaude pour les mettre en forme avant collage:

Bordure verrière – 1ere baguette posée, prêt pour le reste de l’empilage.

revêtement forme verrière

Avec le patron échelle 1 livré dans la liasse, je découpe un carton que je présente sur le fuselage.

ensuite je découpe le contreplaqué avec un peu de marge.

Je positionne le patron bien plaqué sur la structure puis découpé au profil exact. Sauf pour les arrondis qui seront arasés aux baguettes par la suite.

J’ai choisi de faire la partie avant en deux fois, car j’ai encore un peu de boulot pour passer pas mal de trucs (câblages électriques, durits de gasoil, durits de radiateur, commande de ventilation au sol et commande contact sec général)


Pour la partie avant, le CP bien en place, je trace le bord de cintre.

Ensuite, je le découpe à la moitié de son épaisseur.

Pour le collage, j’ai positionné des baguettes de prolongement du profil pour éviter toute dispersion de forme obligatoire dans ce cas.

Je pose le Scotch uniquement pour éviter d’avoir de la colle là ou il n’en faut pas.

je le retirerai dès la mise en place effectuée.

revêtement forme verrière revêtement forme verrière

revêtement forme verrière finit, prêt à recevoir un  cadre de verrière !

Mise en forme carénages arrières

Partie un peu compliquée à cause de tous ces changements de formes:

Changement de pente des revêtements en avant de la dérive. Liaison karman de dérive. Liaisons karmans d’empennage horizontal et enduit aérodynamique des fixations de ce dernier. Liaison arrondie des peaux supérieures avec les flancs du fuselage:

Mise en forme carénages arrières Mise en forme carénages arrières

Pour avoir une finition parfaitement lisse au toucher, entre 3 et 5 couches sont nécessaires, surtout pour les parties non « guidées ». Comme l’arrière de la dérive qui se termine le plus finement possible avec un raccord arrondi en liaison avec le longeron de la dérive.

Pointe arrière – Fin

Mise en place de l’empennage horizontal pour vérifier l’espacement en position piquer à fond et trim au plus bas: ça touche empêchant le débattement maximum:

Y’a pas à tortiller, faut modifier tel que préconisé:

découpe, collage d’une plaque de fibre de verre sur un chantier avec mise en forme, ponçage, enduit, essai:

Pointe arrière - Fin Pointe arrière - Fin

Finition des enduits en rapport avec ceux du fuselage:

Pointe arrière - Fin

Revêtement arrière du fuselage

La peau de recouvrement arrière est découpée d’une seule pièce pour garder un bon galbe sur la partie arrière (sous la dérive mobile).

Je fabrique deux gabarits par coté en contreplaqué pour garder un arrondi régulier, ils seront retiré ultérieurement par le trou arrière du fuselage.

  • Placement de la peau et stratification verre à la liaison avec l’EVF
  • Mise en place des gabarits d’arrondis

Revêtement arrière du fuselage Revêtement arrière du fuselage

  • Installation d’une cale intermédiaire et de deux lattes de maintien supérieur de la peau
  • Je met en appui / serre l’ensemble. J’applique la colle. L’ensemble est parfaitement jointif sur toutes les surfaces collées

Revêtement arrière du fuselage

Revêtement arrière du fuselage terminé.

 

Pointe arrière

Je pose du Scotch sur C10 et les baguettes qui dépassent, ainsi que tout ce qui ne doit pas recevoir de colle 10cm sur l’arrière du fuselage également.

Je présente le cône arrière avec du tissus de verre 350g qui dépasse de 5mm. Ce tissus est replié vers l’intérieur pour faire une petite cornière.

quand la prise est faite, j’en profite pour aligner correctement le fuselage et la pointe avec un peu de micro-ballon (d’où le Scotch sur l’arrière du fuselage), attente polymérisation.

Je démoule, puis un peu de charge micro-ballon sur les cornières en verre.

Pointe arrière

Pour la fixation, j’en ai profité avant de démouler la pointe pour faire les 5 trous par contre-perçage dans les fins de lisses diamètre 3 mm.

J’ai trouvé des inserts fileté en alu chez TopModel. J’agrandis le trou à 5 pour visser avec une douille 6 pans, bien dans l’axe, que du bonheur.

Pointe arrière Pointe arrière