centrage

All posts tagged centrage

Réducteur – Contrôle du jeu axial arbre moteur

Il est temps de passer au montage à blanc de l’équipage de l’arbre moteur avec faux arbre et faux roulements.

Le faux arbre est fixé par l’arrière, cette position correspond à la butée du roulement sur le vrai arbre.

Les U ainsi que les colonnettes ont été mis à la cote de 75mm, les U à la fraiseuse pour être parfaitement régulier.

Mise en place de la poulie pour vérification du jeu en partie basse: 2mm.

Mise en place de la plaque avant, serrage des vis et mesure de la profondeur de la poulie.

Réducteur - Contrôle du jeu axial arbre moteur Réducteur - Contrôle du jeu axial arbre moteur

A ce stade, on doit calculer l’épaisseur de la bague qui servira d’appui à la bague intérieure du roulement avant, pour un petit tuto, suivez le lien suivant:

Exemple de calcul d’une chaîne de cotes

Voilà, fin du montage à blanc et vérification.

la bague montée sur l’arbre, avec le faux roulement et avec le porte roulement:

Réducteur - Contrôle du jeu axial arbre moteur

Le faux arbre étant fixé, la poulie tourne librement autour de celui-ci, si je serre les vis du porte roulement, la poulie ne tourne plus. Dans la réalité, avec le vrai arbre et les vrais roulements, l’ensemble tournera bien sûr.

Vérification du jeu supérieur entre la poulie et la plaque avant:

2mm aussi. C’est parfait !

Réducteur – Contrôle du jeu axial arbre moteur –  Ensuite, plus qu’à fretter les poulies sur les arbres.

Réducteur – Réglage des colonnettes et arbre moteur

Après le centrage axial du réducteur, je passe au positionnement horizontal.

En effet, la hauteur des colonnettes entre le bloc moteur et la platine arrière est fonction de l’empilage des cotes du volant, de la platine porte flector et de la position du décrochement sur l’arbre moteur (c’est là que vient se positionner le roulement arrière)

En ce qui concerne l’arbre moteur. J’ai reculé l’épaulement de 5mm (donc raccourci également la longueur de la portée des roulements et de la portée de la cloche d’alternateur, j’ai réalisé cela sur mon faux arbre pour bien évaluer les impacts possibles)

Cela m’a permis de réduire mes colonnettes à 53,5mm

Voici la photo, on y voit que le faux roulement est parfaitement aligné avec son support. Il en est de même de l’autre côté qui est la surface d’appui du roulement.

Réducteur - Réglage des colonnettes et arbre moteur

Réducteur – Réglage des colonnettes et arbre moteur.

Réducteur – Centrage platine côté moteur

La platine côté moteur du réducteur est à positionner précisément. L’axe de la poulie doit être parfaitement aligné avec celui du vilebrequin.

Pour le centre de l’axe, il suffit de se fabriquer un centreur (qui peut être le futur arbre moteur provisoire pour le montage « à blanc ») avec le faux roulement que l’on peut voir sur la photo qui suit:

Réducteur - Centrage platine côté moteur

Ensuite, rien de bien compliqué:

  • j’ai tracé l’axe du trou le plus haut (celui qui se fixe le plus haut sur la culasse)
  • avec une vis taillée en pointe, j’ai marqué la platine
  • une fois le trou percé, remontage avec une entretoise et pointages des autres trous.

Mise à plat des deux platines l’une sur l’autre en utilisant le palier de roulement comme centreur. Contre perçage de tous les trous qui doivent être en face:

ceux des U, colonnes centrales et colonnes hautes

Attention aux trous pour les U, la face extérieure de ces U est à fleur du bord des platines. Moi j’ai réduit l’épaisseur des U à 18mm et un peu rapproché ces trous de la bordure à 11,5mm. L’avantage est que ça donne un peu plus de place au flottement de la courroie quand elle est froide.

Réducteur - Centrage platine côté moteur

Réducteur – Centrage platine côté moteur.