Motorisation

Fixation arrière pompe injection.

Je vais vous montrer comment renforcer la fixation de la pompe à injection

parce que le maintien par le flasque avant ne suffit pas, je vais donc faire le nécessaire par l’arrière:

En effet, les efforts et vibrations sont très importants sur la commande de pompe.

Pour cette raison, je vais donc la fixer en partie arrière.

Voici un support que j’ai copié dans la liasse du concepteur.

J’ai pratiqué un trou oblong sur la cornière fixée sous la pompe,

ce trou, me permet une mise au point ultérieure de l’avance à l’injection.

fixation pompe injection vue de dessous fixation pompe injection vue arrière fixation pompe injection vue complète

Fixation renforcée du turbo

Afin d’éviter toute destruction due aux vibration et aux grandes températures dans cet environnement, il est préconisé que l’ensemble collecteur et turbo soit fixé fermement.

Je n’ai rien inventé car, je me suis inspiré de la liasse du construction très bien documentée.

vue de dessous et vue de dessus:

Fixation renforcée du turbo

On peut voir une tringle sur ces photos, c’est la commande déportée de la Wastegate.

J’ai préféré la déplacer de l’autre côté du turbo pour deux raisons: facilité de mise en place et facilité de réglage de la pression de suralimentation.

J’ai modifié le levier de commande du turbo, maintenant il peut accepter une commande inversée.

Fixation renforcée du turbo

Fixation renforcée du turbo terminée.

Fixation réservoir supérieur

Nouvelle méthode de fixation par une plaquette en hêtre comportant des inserts filetés.

En effet, cela évite de ficher des vis dans la lisse principale du fuselage qui est sa colonne vertébrale.

Une bonne épaisseur de strates en fibre de verre 300gr pour garder une bonne rigidité car le réservoir plein pèse dans les 25 Kg.

J’ai choisi de le fixer aussi en partie haute pour un meilleur maintient:

Fixation réservoir supérieur Fixation réservoir supérieur

Fixation réservoir supérieur terminée.

Chauffage cabine

L’isolation de la gaine c’est surtout pour l’été, le chauffage sera plus pour l’hiver !

Comme on peut voir sur la photo qui suit, j’ai fabriqué une petite cornière en bi biais.

Car la gaine avait tendance à ne pas rester droite à l’arrière, ce qui aurait occasionné des fuites d’air chaud vers le cockpit.

Je fabrique le volet avec deux couches de bi-biais doublé à l’arrière d’une plaque de recouvrement.

La plaque dépasse de 5mm sauf en haut pour ne pas gêner la manœuvre.

Chauffage cabine

Là, c’est assez précis, le tissus plastifié qui fera office de charnière est déglacé au papier de verre.

Je positionne une bande de papier collant là ou il ne faut pas avoir de colle (sinon la charnière ne fonctionnera pas) retiré avant la mise en position bien-sûr.

Le lendemain: ça marche :-)

Chauffage cabine Chauffage cabine

On peut voir sur la deuxième photo, j’ai coupé la mousse dans la partie centrale et remplacé par du Scotch alu car le réservoir venait toucher un peu trop la gaine.

Chauffage cabine en partie terminé.

Reste à faire la commande, ensuite avec le tableau de bord.

Isolation gaine Radiateur

La partie de la gaine qui se situe au dessus du radiateur reçoit de l’air chaud

le radiateur est lui très chaud.

pour ne pas cuire dans le cockpit, il est nécessaire d’isoler une partie de cette gaine.

avec un tapis de gym acheté chez décathlon et de la colle contact à vaporiser, c’est un jeu d’enfant.

Les joints sont collés avec un adhésif aluminium (c’est un super produit)

Isolation gaine Radiateur

Isolation du nez de radiateur:

j’ai collé la mousse isolante directement sur le radia, il restera démontable.

Isolation gaine Radiateur

Isolation gaine Radiateur terminée.

Positionnement gaine d’air radiateur

Je positionne la gaine à peu près en place,

le radiateur est ensuite monté et serré pour un positionnement précis,

Je fais quelques fentes nécessaires près de la pare-feu pour faire entrer la gaine dans les trous prévus à cet effet.

Ensuite, Collage, puis enduit au niveau des entrées d’air et finalement, strates de tissus de verre 300gr.

Cela a pour but de rigidifier l’assemblage. Par exemple au niveau des points de collage:

Positionnement gaine d'air radiateur Positionnement gaine d'air radiateur Positionnement gaine d'air radiateur

Positionnement gaine d’air radiateur terminé.

Bride de maintien fermeture radiateur

Je fabrique conformément à ce qui est dit dans la liasse:

La bride de maintien pour fermeture est faite avec des colliers à vis popés sur la gaine d’air.

La fabrication du fermoir est composée de deux bandes de carbone bi-biais 400gr.

Comme je n’ai pas ma pompe à vide, j’ai fait un empilement, pressé avec de la mousse.

Sous ce fermoir, il y a une bande de mousse isolante en contact avec le radiateur ainsi que ses deux extrémités:

Bride de maintient fermeture radiateur

Bride de maintien fermeture radiateur est maintenant terminée et en place

Système de charge batterie

Finalisation du stator,

Je soude des fils souples entre deux bobinages pour éviter la cassure des fils mono brin.

L’ensemble est imbibé de résine pour tout maintenir en place.

Système de charge batterie

Je protège la sortie des fils souples avec de la gaine thermorétractable ensuite, maintenue par une bride en nylon.

Le régulateur est un modèle à 4 fils: plus simple à brancher !

Je fixe le dispositif avec des vis six pans têtes réduites en hauteur, vissées et collées par l’arrière du flasque.

Le fil rouge ira au + du démarreur (relié lui même à la batterie)

Système de charge batterie

Je n’ai pu m’empêcher de tester en sortie du régulateur,

perceuse sans fil sur la vis de l’alternateur = 1,5V :-(

perceuse filaire 1800 tt/mn = 6V :-|

C’est bof, je devrais avoir une tension de charge vers 2500 / 3000 Tr/mn.

wait and see avec l’aide moteur. :-)

j’ai testé depuis avec le moteur, j’ai 12,6V dès 2500 tours / minute

Système de charge batterie efficace.

 

Roulement avant arbre bas

Vient le moment de terminer le montage du réducteur en montant le roulement avant de l’arbre du bas.

Avant le montage sur le réducteur, je passe par une phase de test sur l’établi.

Je l’extrais à l’aide d’un arrache volant si l’emmanchement est trop serré.

Le test est réussit: avec les vis d’extraction et deux clés Allen qu’on tourne en même temps.

Montage in place à l’aide d’un  tube, une bonne rondelle, des entretoises et une vis en guise de presse.

J’ai posé 6 longues vis avant l’enfoncement pour être sûr de pouvoir poser les vraies par la suite.

Roulement avant arbre bas

à ce stade, ne pas serrer les vis des plaques, ça permet à la plaque avant d’être positionnée par rapport au porte roulement et de garder la bonne géométrie de l’ensemble.

 

Compte-tours Installation et test

Je positionne le capteur à induction à l’intérieur du réducteur.

Ainsi, il est moins exposé surtout lors du changement de la courroie.

Mon volant moteur comporte deux bossages à l’extérieur de son voile.

Quand un des bossage se trouve dans le champ du capteur, le capteur enverra une impulsion au compte-tour.

Compte-tours Installation et test

Sur la première photo on peut voir un trait de crayon noir, c’est la position interne de la courroie.

Autrement dit, on est OK de ce côté là, vu du bossage sur la photo de droite.

Test avec moteur en fonctionnement:

Compte-tours Installation et test

à gauche, notez 5 bars de pression d’huile au ralenti, ça ira !

Visibilité très bonne de ce cadran.

Matériel utilisé:

Capteur de proximité

Compte-tours

Compte-tours Installation et test concluants, avec la fiabilité en plus car pas de liaisons mécaniques.