Pitot

Tube Pitot fixation – partie 2

Démoulage brut depuis la penture

Puis, encore une mise en enduit sur la penture

Ensuite, Ponçage et mise en forme

Tube Pitot fixation - partie 2 Tube Pitot fixation - partie 2

on voit sur la deuxième photo une petite vis de 3 ensuite, elle est vissée dans la penture.

Finalement au montage, je mettrai du frein filet.

Au montage final, je pauserai une mousse double face entre le pied de la sonde et le revêtement.

Tube Pitot fixation – partie 2 terminée.

Tube Pitot fixation – partie 1

Le tube sera fixé sur la quatrième penture de volets (il était prévu au départ de le fixer sur la troisième, mais si je tire une ligne entre la roue gauche et le bout de l’aile, il me reste environ 10 cm de sécurité, donc 4ème penture)

Sur un bout de baguette formé au profil, je moule une gaine pour englober les tuyaux de l’antenne.

Montage préparatoire avant mise en colle chargée au Glasscell

Je fabrique un petit empilement qui me permet de trouver le point horizontal par rapport à l’emplanture:

1° de vrillage pour 3,30m, 41′ (0,683°) pour 2,25m

tg 0.683 x 120 (longueur entre les deux supports)= 1,43mm

c’est l’épaisseur de la bande de CP à l’arrière de l’antenne, vérification: la bulle est bien au centre.

Tube Pitot fixation - partie 1

ensuite, même genre de calcul pour récupérer les 3° d’assiète à l’emplanture, ça donne ça:

Tube Pitot fixation - partie 1

Je colle l’ensemble à la résine très chargée de Glasscell.

Je remplis la gaine entièrement, car il y aura une vis de fixation:

Tube Pitot fixation - partie 1

Sur la dernière photo, on peut voir un trait de crayon sur le revêtement, il me sert à dégauchir l’alignement du tube de façon à ce qu’il soit bien parallèle à l’écoulement de l’air.

Tube Pitot fixation – partie 1 terminée. ne manquez pas de consulter la partie 2 !

Je colle les pièces entre elles à la résine chargée au floc

Explications:

le bulbe de droite prend la pression dynamique, ensuite, cette pression passe par le tube en cuivre et ressort par le trou à l’arrière de la pièce en pointe.

Cette pièce en pointe est le bord de fuite du dispositif.

Sur le tube en alu, on voit un des 4 trous de 1mm qui captent la pression statique.

Cette pression statique ressort par le trou de droite de la pièce arrière.

Pour faire vite et approximativement, l’anémomètre fera la soustraction entre pression dynamique et pression statique.

Cette pression résultante indiquera la vitesse air.

Je fixe l’antenne à 120 mm sous l’aile.

Je colle des conduites à l’intérieur de l’aile pour acheminer ces pressions dans le fuselage.

Enfin, elles seront raccordées à l’anémomètre, l’altimètre, l’EFIS…

Tube pitot ou antenne de prandtl

Tube pitot ou antenne de prandtl, presque terminée !