EVF

Dérive collage sur le fuselage

Après le collage du dos entre C8 et C9 qui vise à rigidifier la géométrie du fuselage, surtout dans le sens de la torsion. Il est maintenant possible d’y coller la dérive.

Sur la photo on peut voir la cale avant qui consiste à garder le décrochement du bord d’attaque au niveau bas de la peau qui viendra se coller dessus.

cela correspond aussi au niveau bas de la première nervure. Cela permettra aussi de positionner le pivot de l’empennage mobile le plus bas possible pour éviter d’avoir à plier le guignol de l’EVM.

Dérive collage sur le fuselage

Sur la deuxième photo, on peut voir cette latte qui vient seconder la pince pour appuyer le BA assez fortement sur C9 et ainsi assurer un collage optimal.

Voici la queue du fuselage avec l’Empennage vertical, ça commence à ressembler à quelque chose !

Dérive collage sur le fuselage

Chantier Empennage vertical fixe

Préparation de la dernière nervure pour recevoir ses renforts. A l’aide d’un petit chantier qui me permet de le faire à la défonceuse. Résultat très propre:

Chantier Empennage vertical fixe

Traçage à l’échelle 1 de la dérive pour mise en place du chantier d’assemblage,

Maintient du bord d’attaque et du longeron avec tout ce qu’il faut pour que ça ne bouge pas et que ce soit bien d’équerre au plan de travail, puis collage de tous les éléments:

Chantier Empennage vertical fixe Chantier Empennage vertical fixe Chantier Empennage vertical fixe

Nervures de l’empennage vertical fixe

J’ai choisi de découper les nervures mousse en rectangle pour avoir un chantier d’assemblage à plat. Elles seront découpées grossièrement après collage soit au cutter, soit au fil chaud. Découpe faites au cutter suivant les gabarits de la liasse (plan DAO)

Nervures CP, collage des plans échelle 1 sur le CP, découpe grossière au ruban, finition au lapidaire.

Nervures de l'empennage vertical fixe

Perçage des allègements avec un avant-trou, puis avec une scie cloche sur colonne. Le résultat n’est pas trop mauvais, tenir compte du fait que ces trous ne seront plus visibles.

Pour la découpe des pentes à 24 et 36°, j’utilise ma scie à onglets qui est très précise, c’est un bonheur, moi qui me demandai comment j’allai m’y prendre !

Nervures de l'empennage vertical fixe